En bons pères de famille
EAN13
9782709672450
ISBN
978-2-7096-7245-0
Éditeur
JC Lattès
Date de publication
Collection
NOUVEAUX JOURS (1)
Nombre de pages
250
Dimensions
21,5 x 13,5 x 1,8 cm
Poids
264 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

En bons pères de famille

De

JC Lattès

Nouveaux Jours

Offres

Autre version disponible

« L’agente immobilière m’avait prévenue : parapher la page 3 de mon bail n’allait sûrement pas me plaire. Il y était écrit que je m’engageais à occuper mon nouvel appartement “en bon père de famille”. Un bon père de famille, c’est un personnage de droit qui représente la norme, le neutre universel autour duquel on structure la société. C’est à ce moment-là que tout s’est connecté : quand on m’a contrainte, par écrit, à faire allégeance à un système qui place la moralité des pères au centre, en niant mon vécu et celui de millions de femmes et d’enfants victimes de leur violence. Car finalement, qui était mon père ? Un héros parti trop tôt ? Un monstre misogyne coupable de violences ? La réalité se situe au-delà de ces stéréotypes. Il n’était ni un monstre ni un héros, c’était un homme statistiquement normal. Un bon père de famille. »
Dans cet essai à la première personne où s’entremêlent intime et politique, Rose Lamy montre comment les bons pères de famille, en tant qu’individus et en tant que classe sociale, maintiennent le silence autour des violences intrafamiliales. Avec ce nouveau livre où l’on retrouve la finesse d’analyse qui fait son succès, elle achève de s’imposer comme l’une des voix incontournables du féminisme contemporain.

Rose Lamy est l’autrice de Défaire le discours sexiste dans les médias (Lattès, 2021 ; Points, 2022).


« Ode à la nuance tout autant que dynamite pour la cellule familiale patriarcale, son projet de livre «secoue [s]apropre famille » Libération
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

Conseillé par (Libraire)
16 avril 2024

Gentlemen's Club ?

Après son brillant essai "Défaire le discours sexiste dans les médias", Rose Lamy (@Préparez vous pour la bagarre) poursuit son analyse de la société et du discours, médiatique & politique, concernant le sujet des violences faites aux femmes (des agressions ...

Lire la suite

Avec Rose Lamy , Fatima Ouassak
Le , Librairie Page et Plume

📆 LUNDI 22 AVRIL 19H 📆

Rencontre événement ! Pour une soirée autour de la collection "Nouveaux Jours" publiée chez JC Lattès, nous recevons deux autrices : Rose Lamy & Fatima Ouassak et leur éditrice Jeanne Morosoff !

⚠️ Rencontre gratuite, sur inscription à la librairie ou à litterature@pageetplume.fr | Nombre de places limité

🩵 "En bons pères de Famille " de Rose Lamy (Préparez-vous pour la bagarre)

« L’agente immobilière m’avait prévenue : parapher la page 3 de mon bail n’allait sûrement pas me plaire. Il y était écrit que je m’engageais à occuper mon nouvel appartement “en bon père de famille”. Un bon père de famille, c’est un personnage de droit qui représente la norme, le neutre universel autour duquel on structure la société. C’est à ce moment-là que tout s’est connecté : quand on m’a contrainte, par écrit, à faire allégeance à un système qui place la moralité des pères au centre, en niant mon vécu et celui de millions de femmes et d’enfants victimes de leur violence. Car finalement, qui était mon père ? Un héros parti trop tôt ? Un monstre misogyne coupable de violences ? La réalité se situe au-delà de ces stéréotypes. Il n’était ni un monstre ni un héros, c’était un homme statistiquement normal. Un bon père de famille. »
Dans cet essai à la première personne où s’entremêlent intime et politique, Rose Lamy montre comment les bons pères de famille, en tant qu’individus et en tant que classe sociale, maintiennent le silence autour des violences intrafamiliales. Avec ce nouveau livre où l’on retrouve la finesse d’analyse qui fait son succès, elle achève de s’imposer comme l’une des voix incontournables du féminisme contemporain.

Après avoir travaillé dans la musique et la communication, Rose Lamy a créé en 2019 le compte Instagram « Préparez-vous pour la bagarre », suivi aujourd’hui par près de 220 000 personnes. Son premier livre, Défaire le discours sexiste dans les médias (Lattès, 2021 ; Points, 2022), a rencontré un large succès commercial et critique.

🩷 "Rue du passage" de Fatima Ouassak

Au début des années 1980, pour échapper à l’étroitesse de son appartement, une enfant explore avec curiosité ce qui l’entoure : son quartier, l’école au bout de la rue et l’usine aux trois cheminées, où son père travaille. L’enfant habite rue du Passage, au cœur d’une communauté d’habitants venus de l’autre côté de la Méditerranée. Pour la guider dans cet immense terrain de jeu, elle s’est mis en tête de trouver son ange-gardien : serait-ce le passeur de cassettes, qui fait transiter des enregistrements audio d’un continent à l’autre ? La doseuse d’épices, cette diva capricieuse ? Ou la caftanière, dont le talent de couturière rachète la mauvaise réputation ? Au fil des aventures joyeuses de l’enfant, ces métiers précieux, et d’autres encore, sont pour la première fois nommés, et racontés. Car sinon, qui s’en souviendra ?
Dans ce récit saisissant, à la puissance évocatrice, Fatima Ouassak restitue un monde resté aux marges de l’Histoire et de la sociologie : la classe ouvrière immigrée. Rue du Passage célèbre ces passeurs et passeuses, dont le travail a permis aux exilés de faire communauté, de survivre et de transmettre savoirs et résistance.

Fatima OUASSAK est une essayiste, conférencière, militante écologiste, féministe, antiraciste. Elle est cofondatrice du collectif Front de mères, syndicat de parents dans les quartiers populaires et de Verdragon, première Maison de l'écologie populaire en France, à Bagnolet. Elle est également présidente de l'organisation féministe Réseau Classe/Genre/Race.