Littérature -.

Plier bagage

Anne-Marie Métailié

18,00
par (Libraire)
17 juin 2021

Le nervure centrale

Ce roman est extrêmement touchant par le ton qui mêle une fausse naïveté, un récit à hauteur d'enfant, pour parler de sujets difficiles, l'abandon, la violence du monde des hommes, cette révolution qui marque l'histoire du Mexique. Par la manière de raconter son histoire, Daniel Saldana Paris, lui confère une visée universelle, un hommage à tous ces enfants qui se réfugient dans leur imaginaire, qui décident d'apporter de la fiction dans leur vie, de vivre leur aventure comme dans "Les livres dont vous êtes le héros" pour rattraper ce qui leur échappe, pour comprendre ce monde qui n'a pas de sens, faire des origamis, trouver la nervure centrale de l'univers, comme un impératif métaphysique pour trouver sa place, sa voie, sa voix. Un roman parfois sombre pour raconter un monde qui l'est tout autant, sauvé par un humour et une légèreté qui fait du bien. Un roman pour tous les enfants qui ont grandi trop vite mais qui gardent un bout de leur enfance dans une cabane intérieure.

~~ Aurélie ~~

Les fils du pêcheur
par (Libraire)
14 juin 2021

Hisse et ho!

Qu'est-ce qu'une famille?
Qu'est-ce qu'on transmet à ses enfants?
Connaît-on réellement ses parents?
Grégory Nicolas nous offre un roman tendre et émouvant sur cette fratrie et leur rapport avec ce père, un marin plein de secrets. Direction la Bretagne, ses embruns et ses personnages hauts-en-couleurs aux visages burinés où chaque ride raconte une histoire.
Magnifique!

~~ Aurélie ~~

Tempête Yonna

Cyril HERRY

Atelier in8

19,00
par (Libraire)
11 juin 2021

Avis de Tempête

Une tempête, un hameau qui se retrouve isolé, comment s'organiser quand il n'y a plus d'électricité que l'eau et les vivres sont limités?
Vous avez peut-être connu ça en 99 si, comme moi, vous étiez justement dans un hameau à la campagne, les arbres couchés sur la route, on ressort les bougies et on mange tout ce qu'il y a dans le frigo pour que rien ne se perde... Mais bon, c'est drôle quelques jours, et si ça durait plus longtemps... ? Que ferions-nous?
Cyril Herry met ses personnages dans cette situation qui ressemble à une boîte de Petri où chacun va devoir faire face aux autres, et parfois, plus dur encore, faire face à soi-même, pour tenter d'en sortir grandi, d'évoluer, mais en seront-ils tous capables?
Qu'est-ce qu'on fait après? Une question éminemment importante et qui devrait faire cogiter un peu plus que lors d'un sujet tv de temps en temps...

~~ Aurélie ~~

La Sainte Touche, Roman
19,00
par (Libraire)
4 juin 2021

Complètement drôle et underground

Quel bonheur ce livre!

Depuis "La Conjuration des imbéciles" de J.K.Toole, je voue une passion aux anti-héros, aux loosers magnifiques. Le narrateur de ce livre et ce Alain Basile en sont deux grandioses. Entourés de toute une galerie de personnages que la société invisibilise en général (SDF, toxico, alcoolo, travelos... ) tous ces paumés cabossés hauts-en-couleurs qui en sont arrivés là souvent par hasard, un moment qui vrille dans la vie, un rien, qui précipite vers l'abyme, ou alors une société qui les maintiens la tête dans la merde. Leur versant juste ce qu'il faut pour tenir, le 5 du mois, la Sainte Touche, les allocs. Sitôt touchées, sitôt bues, fumées, ingérées. Comment survivre le reste du mois? On franchit la ligne jaune, on magouille, un peu, beaucoup, on passe sous les radars.

Un roman terriblement vivant, avec une gouaille incroyable qui me fait penser à "La vie devant soi" de Romain Gary version moderne. Il y a aussi une parenté avec Jacky Schwartzmann pour l'humour et la verve des personnages. Un roman vivifiant qui n'empêche pas l'émotion de surgir dans les silences, entre les lignes, et une réelle poésie, celle du bitume, entre les mégots de joints et les cadavres de bouteilles de 8.6 .

~~ Aurélie ~~

Récitatif en ruine

Jean-Claude Schneider

Bruit du temps

19,00
par (Libraire)
26 mai 2021

"Sourde tourbe des jours"

Plusieurs séquences poétiques implacablement sauvages, tranchantes, où la langue atteint une sorte de point de rupture et de haute tension.

Une tentative d'écrire dans une langue capable de restituer la violence, la guerre, afin de trouver, après le désastre, un nouveau mode d'être.

"cosse les mots poussière de sons de sens de sans sens", "gronde la vieille gueule affamée", "terre ta peau craque / ici question meurent"...

Julien