Le pingouin

Andreï Kourkov

Liana Levi

  • par (Libraire)
    1 juillet 2021

    A Pingouin, pingouin et demi

    Me revoilà avec un nouvel incontournable en ce mois de juillet ! Une histoire de pingouin dépressif affublé d'un journaliste en nécro de gens bien vivants et puis quoi encore !
    (Re) découvrir le pingouin c'est aller à la rencontre, tout d'abord, de ce drôle de duo formé par Micha et Victor. Mais c'est aussi une rencontre avec l'habileté de Kourkov qui nous plonge dans les méandres du soviétisme.
    Quoi de plus réjouissant que de figurer la faillite du zoo de Kiev et l'impossibilité de nourrir le pingouin comme métaphore "d'Homo Sovieticus" confronté au dégel du communisme.
    Micha le pingouin, né et élevé dans ce zoo de Kiev, alors nourri au turbot, va se retrouver coincé dans un deux pièces "tristouille" en centre ville avec comme compagnon Victor qui traîne sa mélancolie.
    Bien plus réjouissant encore, alors que les morts commencent à croître autour de Victor, au début un peu surpris, n'y voit finalement que de drôles de coïncidences ! Politique ? Mafia ? Nous sommes en plein après dissolution du bloc soviétique (1995).
    Avec le pingouin, Andreï KOURKOV propose "une satire du monde post soviétique". Il y décrit une société livrée à la mafia et à la corruption avec un humour à la fois léger et noir. REJOUISSANT.
    ~ Catherine ~