À partir du 16/11/20, seuls les ouvrages en stock en magasin sont éligibles au système de "click and collect".

Coup de froid, nouvelles
EAN13
9782226181053
ISBN
978-2-226-18105-3
Éditeur
Albin Michel
Date de publication
Collection
Terres d'Amérique
Nombre de pages
272
Dimensions
23 x 15 x 0 cm
Poids
370 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
850
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Des États-Unis aux confins ravagés de l'Afrique, Thom Jones nous plonge, avec ces dix nouvelles, dans un monde nerveux fait de désir, de folie et de rage. Une fresque hallucinée à la Bruegel, où des accidentés de la vie (marines, boxeurs...) se confrontent aux maux éternels qui frappent la condition humaine - la guerre et la maladie au premier plan. N'ayant pour seule arme qu'une certaine dose d'ironie...

« Disons-le d'emblée, c'est un formidable putain d'écrivain, à déguster à petites doses, reprendre les histoires dès le début, sucer les mots comme des bonbecs. »

Philippe Garnier, Libération.


« Les auteurs de la trempe de Thom Jones sont rares. L'authentique poésie de son univers fictif est irrésistible. [...] Un écrivain exceptionnel. » New York Times.




« Les nouvelles de Thom Jones dégagent une étrange poésie et restent longtemps en mémoire. »Livres Hebdo.


« Ce Coup de froid est chaudement recommandé. »André Rollin, Le Canard enchaîné.


« La nouvelle américaine possède en Thom Jones un talent rare, capable de convertir en mots les malheurs des hommes, de rendre palpable la violence de leur condition et de rire de cette vaste comédie. »Bruno Corty, Le Figaro littéraire.


« Une belle écriture tendue, servie par une traduction experte et vivante [...]. Coup de chapeau au tumulte de vivre. »Liliane Kerjan, La Quinzaine littéraire.


« Thom Jones est l'un des meilleurs nouvellistes actuels, excellant à dépeindre les antihéros d'aujourd'hui. »Le Monde des Livres.


« Au fil de la lecture, les nouvelles épuisent et laissent un goût amer mais, comme une drogue, on en veut encore. »Camille Perotti, La Libre Belgique.


« On reste en état de sidération face à cette écriture de trompe-la-mort. »Marie-Laure Delorme, Le Journal du Dimanche.


« Cette écriture a un sacré coup de griffe, doublé d'un sens inné du flingage. »Bruno Juffin, Les Inrockuptibles.


« Ces histoires, écrites avec des mots coups de poing, donnent le vertige... »Manon de Staël, Le Spectacle du monde.


« Par sa manière magistrale de transcender le reportage, de donner aux détails du quotidien une résonance durable, Márai s'y impose pour ce qu'il est : un maître à tout jamais. »Jacques Decker, Le Soir.


« Une prose coup de poing, mais qui frappe juste. »Connaissance des arts.


« Une voix décoiffante. [...] Lire une nouvelle de Jones, c'est ouvrir une porte sur un décor d'apparence normale et peu à peu sentir le sol se dérober sous ses pas. »Le Populaire du Centre.


« Tout simplement unique, exceptionnel et incontournable. [...] Un chef-d'oeuvre. »Edelweiss.
S'identifier pour envoyer des commentaires.