Céline V.

Les Graciées
21,00
par (Libraire)
15 septembre 2020

Une terre lointaine, des femmes indépendantes, deux mondes qui se confrontent ... il n'en faut pas moins pour déclencher une véritable chasse aux sorcières.
Une page méconnue de l'histoire de la Norvège réhabilitée !

Chavirer

Actes Sud

20,50
par (Libraire)
15 septembre 2020

Les héroïnes de Lola Lafon ont généralement en commun leur corps en souffrance et leur parole inaudible. Dans un roman tout en émotion et en suggestion, elle se penche de nouveau sur les rapports de pouvoir, ici dans les milieux populaires et artistiques, et l’utilisation du corps des femmes. A l’époque où les chambres des adolescentes sont tapissées de posters de Flashdance, Cléo rêve de devenir danseuse professionnelle. Elle suit des cours de modern jazz à la MJC de son quartier. Quand une femme élégante l’aborde et lui parle de la fondation Galatée, un avenir semble s’ouvrir à elle. Pour réaliser son rêve, elle devra faire preuve de « maturité » lors de mystérieux déjeuners dans un appartement chic parisien. La sélection ne se passera pas comme elle l’espérait et, pour pouvoir tenter à nouveau sa chance plus tard, Galatée lui propose de sélectionner pour son compte des filles « prometteuses » dans son collège.
Tout au long de sa vie, à travers les voix de ceux qui l’ont côtoyée de près ou de plus loin, Cléo avance avec les poids du remord et de la honte dans ses jambières. Elle se torture d’avoir été la complice de ses propres bourreaux et se condamne au silence. Il faudra un appel à témoins des années plus tard pour qu’elle se rende compte qu’elle n’en a pas fini avec cette histoire et qu’elle va devoir régler ses comptes avec elle-même et peut-être même avec les autres.
Dans une chorégraphie savamment chaloupée, Lola Lafon panse, masse, soigne les corps de ses personnages. Elle les ausculte minutieusement et laisse apparaître leurs blessures les plus profondes. Dans ce roman d’une intensité qui va crescendo, il est question de pardon que l’on s’accorde ou pas, de consentement que l’on donne ou pas, de culpabilité, d’emprise et surtout de fragilité. Car Lola Lafon sait comme personne dépecer l’âme humaine et la mettre à nue, dans toute sa beauté.

SUZURAN
15,00
par (Libraire)
12 septembre 2020

Un beau roman court et intense, ou "les histoires d'amour finissent mal, en général".....
Très beau!

American dirt
23,00
par (Libraire)
12 septembre 2020

Quand tout s'écroule brutalement autour d'elle, Lydia n'a plus qu'une solution: fuir au plus vite en comptant sur le courage et la confiance absolue de son fils de 8 ans.
Un roman coup de poing!

Nickel Boys
19,90
par (Libraire)
10 septembre 2020

Les États-Unis dans toute leur brutalité et leur incohérence...
Magistral!