Littérature -.

Conseillé par (Libraire)
9 août 2020

Vénéneux

Construit comme un thriller vénéneux, passionnant, dans le monde de l'art, des réflexions intéressantes, notamment sur les "performances" d'artistes contemporains. Mais ce roman aborde aussi de nombreux sujets, tels que la difficulté de vouloir être libre, indépendante, dans son couple, dans sa vie de femme, artiste, et les injonctions à une vie "rangée", la maternité, l'instinct maternel, la vie domestique. Un roman sulfureux et captivant!

Roman

Albin Michel

20,90
Conseillé par (Libraire)
9 août 2020

Sauvages

Dans une vallée, à Gour Noir, il y a un village dirigé par un homme, Joyce, tyran mégalo, qui possède un barrage, une centrale hydraulique, des rues à son nom, des sbires à ses ordres. Et puis, il y a une famille. Elie, le grand-père, avec une jambe en moins, sa fille Martha, femme pieuse qui voulait douze enfants, douze apôtres à asseoir à sa table, son mari, Martin, un taiseux qui fréquente souvent le bar l’Amiral et travaille à la centrale. Et leurs 4 enfants : Luc, le simplet qui se prend pour Jim Hawkins de L'île au trésor, Marc, toujours le nez dans les livres, Mathieu, fervent défenseur de la Nature et Mabel, une jeune femme pleinement maîtresse de ses désirs, à la liberté qui dérange. Dans ce roman, il y aura des drames intimes, des drames collectifs, des sentiments exacerbés, des ombres, mais surtout de la littérature avec un grand L, celle faite des mots dont sont constitués les hommes, les paysages. Une aventure magnifique. Franck Bouysse est un explorateur de territoires. Ceux de l'intime, de la littérature, des paysages qui l'ont façonné. Dans ses livres, rien n'est simple mais tout est évident. Chaque mot est choisi avec précision, chaque détail, précieux comme une pierre. Non, un diamant, mais une pierre brute, aux multiples facettes et aspérités. Une pierre sombre d'où émerge la lumière.

Prix du premier roman 2020

Albin Michel

18,90
Conseillé par (Libraire)
9 août 2020

Sulfureuse sensualité

Un premier roman maîtrisé, une belle réussite. Il y a un ton, une voix,une écriture et un sujet original. Comment concilier ses désirs, ses envies, être pleinement soi et ce que la société nous impose d'être, la figure sociale. Les jugements qui enferment, ceux qui enferment, imposés par les Autres, mais parfois aussi les verrous qu'on se met soi-même.Une ode à la liberté, au courage d'être soi, quel que soit ses désirs, à s'accepter, son corps, ses relations, à faire fi des conventions. Sans pour autant occulter la difficulté de ce parcours dans la société actuelle. Une héroïne moderne et attachante. Un roman fluide et passionnant. A découvrir!

Roman

Albin Michel

19,90
Conseillé par (Libraire)
9 août 2020

Un mal qui se répand

Alors oui, je vous entends d'ici, lire un livre sur une épidémie en pleine épidémie, le conseiller à la rentrée avec peut-être une deuxième vague, est-ce judicieux? C'est sans compter le temps d'écriture, qui ne prévoyait peut-être pas alors de faire se rejoindre la réalité et la fiction. Et puis au-delà de cette épidémie, il y a deux autres sujets importants dans ce livre: le racisme, et la place des femmes. Une fois cela posé, on est encore loin d'en avoir fait le tour tant ce roman est riche, passionnant, Sébastien Spitzer a un véritable talent de raconteur. Il met en valeur ses personnages, leur donne une véritable profondeur, et montre à quel point une situation exceptionnelle peut révéler des instincts insoupçonnés, raisonnés, ou non, de l'instinct de survie, à l'organisation, de la lâcheté à la solidarité, de la monstruosité à l'Humanité. Ce texte se comprend encore mieux à l'aune de ce que nous venons de vivre, en révèle toute sa justesse. Passionnant!

Roman

JC Lattès

20,00
Conseillé par (Libraire)
9 août 2020

Un vie simple

Après avoir écouté son interview lors de la journée Page, j'avais très envie de découvrir le premier roman de ce jeune auteur.
On y découvre une vie simple, de peu, des personnages discrets, peu bavards, des "taiseux", qui s'aiment mal, une vie faite de coups du sort, de destins brisés. De ce roman se dégage une belle poésie, troublante, sensuelle. L’histoire est forte et émouvante. Assez classique: les secrets de famille, mais parfaitement maîtrisée et très intéressante. Par certains aspects, la période, les personnages, il m'a fait penser à "Glaise"de Franck Bouysse. On assiste en tout cas à la naissance d'un vrai raconteur d'histoires.