par (Libraire)
6 novembre 2018

Petits arrangements avec la loi

Ce policier a des méthodes qui ne sont pas toujours dignes de ce qu’on est en droit d’attendre d’un représentant de l’ordre public, c’est le moins qu’on puisse dire. Son addiction à la cocaïne lui fait commettre de fâcheuses méprises, couvertes par ses supérieurs Une déambulation poisseuse dans les bas-fonds de Santiago, avec un flic en permanence au bord de la rupture.

par (Libraire)
26 octobre 2018

La révolution égyptienne

Quel souffle ! Les manifestations mobilisent de plus en plus de monde malgré la répression mais la jeunesse ne cède en rien jusqu'au départ du dictateur. De magnifiques portraits d'acteurs de cette fresque historique, des débats familiaux intenses qui donnent lieu à des confrontations autour de l'interprétation de la religion. Achraf, grand bourgeois copte, témoin de scènes de violences des forces de l'ordre, rejoint les insurgés au grand malheur de sa famille fidèle au régime. Dania fille d'un colonel chargé de la sécurité du régime, épouse la cause, amoureuse d'un modeste étudiant. Mais la chute du tyran n'empêchera pas l'armée d'exercer un pouvoir violent. Ce roman est aussi fascinant dans sa description de la société égyptienne, ses coutumes et les références constantes à l'Islam, dont les principes irriguent la vie quotidienne.

Philippe Cassard

Actes Sud

16,50
par (Libraire)
18 mai 2018

Le Patron

A l’occasion du centenaire de la mort de Debussy, Philippe Cassard, son interprète amoureux depuis l’enfance, nourri des multiples ouvrages qui lui sont consacrés, nous offre une passionnante et précieuse célébration.
De courts chapitres nous expliquent le génie du compositeur, mais aussi le contexte d’une époque, les rencontres formatrices. Si le talent lui est reconnu par ses pairs, les réactions injurieuses des critiques à l’accueil de Pelléas et Mélisande sont d’une stupidité abyssale.
Portrait d’un compositeur majeur, défenseur farouche de son indépendance artistique.

Les énigmes d'Aurel le Consul

Flammarion

19,50
par (Libraire)
8 mai 2018

Un drôle de consul

Consul de France à Conakry, Aurel Timescu ne provoque qu’hilarité ou mépris sur son passage. Il ne se déplace pas en voiture officielle mais dans une vieille guimbarde. Relégué dans un obscur bureau, il supporte son sort, habitué à la soumission par ses années passées sous la dictature de Ceausescu. Mais ce personnage déconsidéré socialement est d’une imagination débordante et son passé peu conforme à la carrière d’un diplomate.
Un meurtre va lui donner l’occasion d’exercer son talent caché de fin limier où sa pratique du piano se révèlera d’une utilité surprenante…

par (Libraire)
1 mai 2018

Une malle remplie de vieux carnets, un manuscrit, une correspondance et quelques objets, c’est tout ce que récupère Nora à la mort de sa grand-mère.
Ses grands-parents ont vécu une passion ardente contrariée par l’histoire tumultueuse du XXème siècle russe.
Jacob est issu d’un milieu bourgeois aisé, Maroussia adepte des nouvelles idées communistes.
Jacob est condamné à la relégation, il passera des années ballotté d’un endroit l’autre, au bon vouloir d’une bureaucratie tyrannique.
Nora, vaille que vaille, assumera une vie hors normes, dévolue au théâtre.
L’auteure nous fait suivre brillamment l’évolution psychologique complexe des membres d’une famille sur quatre générations. L’analyse, entre autres, par Nora des sentiments et des grands évènements qui ont marqué sa vie est superbe.
Des êtres, conscients d’eux-mêmes, en prise avec l’histoire de leur pays qui les entrave.