Dernier commentaire

22,00
par (Libraire)
19 décembre 2021

La plus secrète mémoire des hommes

Le labyrinthe de l’inhumain , c’est le titre d’un ouvrage mythique d’un auteur dont on a perdu la trace, T.C.Elimane. Diégane, jeune écrivain sénégalais subjugué par le texte, enquête sur les circonstances de l’apparition et de la disparition de cet ovni littéraire, génie ou plagiaire ? Était-il possible qu’ en 1938 un indigène écrivit un livre de qualité ? Le débat fait rage dans la presse d’avant-guerre où le colonialisme se définit avant tout civilisateur de races inférieures. De multiples récits vont donner des esquisses de possibles aventures ou mésaventures d’Elimane. Des témoins dévoileront des bribes d’une vie, des pistes possibles au milieu des légendes et des traditions, sans lever le mystère.
Une enfance où son intelligence très tôt remarquée le destine à de brillantes études à Paris. Un père qui a choisi de partir au front en 1914, séduit par les sirènes de la grandeur de la France, avant qu’il naisse.
Mais qu’est-il devenu ? Est-ce vraiment important au fond ? L’œuvre survit à son auteur. Ne subsisteront dans la plus secrète mémoire des hommes et pour un temps indéfini, que des fragments lumineux de vérité révélée.