Jean-Pierre Chevènement

    Biographie

    Ancien élève de l'ENA, homme politique, Jean-Pierre Chevènement a successivement été ministre d'État, ministre de la Recherche et de la Technologie, ministre de l'Éducation nationale et ministre de la Défense sous la présidence de François Mitterrand. Il fonde, le 30 août 1992, le Mouvement des Citoyens. De 1997 à 2000, il est ministre de l'Intérieur du gouvernement de la gauche plurielle. Il est aujourd'hui président d'honneur du Mouvement républicain et citoyen, et président de la Fondation Res Publica. Par ailleurs, de 1973 à 2002, Jean-Pierre Chevènement est député de Belfort ; il en est le maire de 1983 à 2007 ; il est président de la Communauté d'agglomération de Belfort depuis 2000. Sénateur du Territoire de Belfort, il est aussi vice-président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées.
    Jean-Pierre Chevènement est également l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages, notamment L'Enarchie ou les mandarins de la société bourgeoise, sous le pseudonyme de J.Mandrin (La Table Ronde, 1967), Une certaine idée de la République m'amène à ... (Albin Michel, 1992), Le vert et le noir : intégrisme, pétrole, dollar (Grasset, 1995), France-Allemagne, parlons franc (Plon, 1996), La République contre les bien-pensants (Plon, 1999), La République prend le maquis, en collaboration avec Robert Colonna d'Istria (Mille et une nuits, 2001), Le Courage de décider (Robert Laffont, 2002), Défis républicains (Fayard, 2004), Pour l'Europe, votez non ! (Fayard, 2005), La Faute de M. Monnet (Fayard, 2006), La France est-elle finie ? (Fayard, 2011), Sortir la France de l'impasse (Fayard, 2011).

    Contributions de Jean-Pierre Chevènement

    Voir tout (28)