En raison des circonstances actuelles, notre librairie est fermée et aucune expédition ne pourra être assurée pour une durée indéterminée.

Narcopolis
EAN13
9782879298153
ISBN
978-2-87929-815-3
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
304
Dimensions
22 x 15 x 0 cm
Poids
330 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Ce livre est une plongée dans les bas-fonds du Mumbai (Bombay) des années 70.

Unité de lieu : la fumerie d’opium de Rashid. Unité de temps : le début des années 70. Personnage principal : Dimple (« fossette »), un(e) jeune eunuque prostitué(e). Personnages secondaires : les voyous, les maquereaux, les dealers, les touristes et les junkies de toutes sortes qui fréquentent l’établissement. Et, bien sûr, le narrateur. Les années passent, c’est le temps des hippies, de l’héroïne et de la cocaïne. Le narrateur parvient à s’évader de cet univers délétère. Lorsqu’il reviendra, guéri de ses obsessions, ce sera pour constater mélancoliquement que tous ceux qu’il avait aimés ont disparu.

Narcopolis est le Last Exit to Brooklyn de l’Inde moderne. Avec ce roman prodigieux, Jeet Thayil s’inscrit dans la lignée des grands auteurs (Thomas de Quincey, Baudelaire, William Burroughs) qui ont donné aux « paradis artificiels » - mais ne s’agit-il pas plutôt, ici, de l’Enfer ? - leurs lettres de noblesse littéraire. On pense aussi à Notre-Dame des Fleurs de Jean Genet, ce chef d’œuvre baroque dans lequel la beauté surgit de l’ordure. Monde inversé, sur lequel Sa Majesté l’opium règne sans partage, et promis à la destruction. Parmi ses habitants, seuls quelques uns seront sauvés.

Jeet Thayil est né en 1959 dans le Kerala. Il a vécu à Hong Kong, Wew York et Bombay et vit actuellement à New Delhi. Narcopolis est son premier roman. Il est aussi poète et musicien.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

18 septembre 2013

Inde, dans les bas-fonds de Bombay. Fraîchement débarqué de New York, Dom goûte aux paradis artificiels et se lie d'amitié avec les habitués d'une fumerie d'opium : Rashid, le patron, Fossette, l'eunuque prostitué(e) à qui M. Lee, qui a fui ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Bernard Turle