1, Le Moyen âge, Histoire culturelle de la France / Le Moyen Age / Histoire
EAN13
9782020826754
ISBN
978-2-02-082675-4
Éditeur
Points
Date de publication
Collection
POINTS (1)
Séries
Histoire culturelle de la France (1)
Nombre de pages
463
Dimensions
17 x 10 x 1 cm
Poids
249 g
Code dewey
306.094
Fiches UNIMARC
S'identifier

1, Le Moyen âge - Histoire culturelle de la France / Le Moyen Age / Histoire

De ,

Dirigé par

Points

Points

Offres

Autres livres dans la même série

L’Histoire culturelle de la France, sous la direction de Jean-Pierre Rioux et Jean-François Sirinelli est parue dans la collection l’« Univers historique » en 1997. Il s’agit ici de la reprise en poche (sans les illustrations) du tome 1 qui porte sur le Moyen Âge, à paraître en même temps que le tome 2 qui traite des deux siècles qui vont de la Renaissance à l’aube des Lumières.Les deux derniers tomes ont paru en poche en mars 2005.Existe t-il dans la pratique des médiévistes un champ de recherche que l’on peut définir comme « histoire culturelle » ? La notion de culture n’est elle pas une notion contemporaine artificiellement projetée sur une époque qui ne l’a pas employée ? À quelle date conviendrait-il de faire débuter une histoire culturelle de la France ? Autant de questions préalables afin que soient abandonnées les à priori implicites que véhicule l’usage commun de culture…Il s’agit donc dans ce premier tome de décrypter les systèmes de représentation médiévaux c’est-à-dire de décrypter ceux du christianisme médiéval à partir du v e siècle jusqu'à la fin du xv e siècle sachant qu’il est impossible d’observer pour l’époque les pratiques et qu’il faut donc se tourner vers les systèmes de représentations du monde, les modes de pensée, les idées à la fois produites et reçues. Cette histoire culturelle s’articule en trois périodes (haut Moyen Âge, Moyen Âge central, bas Moyen Âge), mais elle est inégale car il faut bien reconnaître que l’époque carolingienne n’est pas au niveau de celles qui vont suivre à cause des documents qui sont de plus en plus nombreux et beaucoup plus riches, à cause des groupes dominés et illettrés qui échappent à l’historien ou encore en raison des modes de transmission des savoirs qui dans les milieux laïcs, par exemple, ne sont pas repérables. Que peut donc être la France avant qu’elle n’existe et ne soit pensée en tant que telle à la fin du Moyen Âge et dans des frontières bien différentes de celles d’aujourd’hui ? Tels sont les défis que se propose de relever ce premier tome.Jean-Patrice Boudet

Professeur d'histoire médiévale à l'université d'Orléans.Anita Guerreau-Jalabert

Directrice de l'École nationale des Chartes.Michel Sot

Professeur d'histoire médiévale à l'université Paris IV-Sorbonne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Anita Guerreau-Jalabert