Les crayons
EAN13
9782754834711
ISBN
978-2-7548-3471-1
Éditeur
Futuropolis
Date de publication
Collection
Albums (1)
Nombre de pages
112
Dimensions
30,9 x 24,6 x 1,5 cm
Poids
856 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Frédéric Bihel se rend dans le Limousin pour retrouver les lieux de son enfance. C'est comme un pèlerinage. Sa mère l'accompagne. Frédéric retrouve la cour de son école, qu'il fréquentait en 1971. Il avait six ans. Les souvenirs affluent, la mémoire joue à plein. "Quand on perd la mémoire, on perd sa faculté d'imaginer", dit António Lobo Antunes. L'auteur Bihel se rappelle l'enfant Frédéric et crée les images magnifiques d'une enfance solitaire, parfois bousculée par les railleries des autres, mais riche d'une amitié unique. Il se souvient aussi de Gabi, le père de son ami Michel, dont il gardera un peu de la démarche, les mains dans le dos, jusqu'à aujourd'hui. Il voit plus souvent Gabi que son père, dont il ne comprend pas bien le métier, et qui, plus tard, disparaîtra tout à fait. L'enfance de Frédéric se perd dans un trou, une faille peut-être, que l'auteur va s'évertuer à combler. Sans pathos, sans démonstration, avec la légèreté du crayon et la force de la conviction, Frédéric Bihel livre ici un livre d'une belle humanité.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Avec Frédéric Bihel
Du au , Librairie Page et Plume

📆 Rencontre Vendredi 14 Juin 19h
📆 Dédicace Samedi 15 Juin de 10h à 12h et de 14h à 17h

Frédéric Bihel sera présent à la librairie pour une rencontre et une dédicace de sa BD "Les crayons" publié aux éditions Futuropolis.

📘 LA BD 📘

Frédéric Bihel se rend dans le Limousin pour retrouver les lieux de son enfance. C’est comme un pèlerinage. Sa mère l’accompagne. Frédéric retrouve la cour de son école, qu’il fréquentait en 1971. Il avait six ans. Les souvenirs affluent, la mémoire joue à plein. « Quand on perd la mémoire, on perd sa faculté d’imaginer », dit António Lobo Antunes. L’auteur Bihel se rappelle l’enfant Frédéric et crée les images magnifiques d’une enfance solitaire, parfois bousculée par les railleries des autres, mais riche d’une amitié unique. Il se souvient aussi de Gabi, le père de son ami Michel, dont il gardera un peu de la démarche, les mains dans le dos, jusqu’à aujourd’hui. Il voit plus souvent Gabi que son père, dont il ne comprend pas bien le métier, et qui, plus tard, disparaîtra tout à fait.
L’enfance de Frédéric se perd dans un trou, une faille peut-être, que l’auteur va s’évertuer à combler. Sans pathos, sans démonstration, avec la légèreté du crayon et la force de la conviction, Frédéric Bihel livre ici un livre d’une belle humanité.

✏️ L'AUTEUR ✏️

Frédéric Bihel est né en 1965 et vit à Evreux.

Dessinateur de séries historiques ou d’Heroic Fantasy à ses débuts, il publie un volume unique, L’Afghan Massoud, album qu’il réalise pour la première fois en couleurs directes, sur scénario de Maryse et Jean-François Charles, avec qui il collabore sur Africa Dreams. Il rejoint Futuropolis en 2008 avec Exauce-nous avec Pierre Makyo.

Sur scénario de Stéphane Piatzszek, il dessine L’Or, une série dont 4 tomes sont parus

⚠️ La dédicace est conditionnée à l'achat d'un exemplaire sur place.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Frédéric Bihel