Turenne, Le castrum, les maisons
EAN13
9782842877415
ISBN
978-2-84287-741-5
Éditeur
Presses universitaires de Limoges
Date de publication
Collection
Rencontre des historiens du Limousin
Nombre de pages
285
Dimensions
20 x 38 cm
Poids
955 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Turenne

Le castrum, les maisons

Presses universitaires de Limoges

Rencontre des historiens du Limousin

Offres

Entre Corrèze, Lot et Dordogne, la vicomté de Turenne abrite une quantité tout à fait remarquable de bourgs castraux et ecclésiaux d'origine médiévale. Parmi eux se trouve Turenne, un bourg né vers l'an mil autour d'un énigmatique château carolingien dont l'histoire nus dit qu'il aurait été pris par les troupes de Pépin le Bref au milieu du VIIIème siècle...

Situé à quelques kilomètres de Brive-la-Gaillarde, Turenne est d'abord un site géologique, une butte-témoin calcaire qui culmine à 330m d'altitude au-dessus de la vallée de la Tourmente. C'est sur les pentes de ce relief escarpé que se développa au cours du Moyen Âge un groupement d'habitas, dans un premier temps près de l'enclos des vicomtes de Turenne, puis le long d'un cheminement ancien qui reliait Brive à Martel. Aujourd'hui, ces maisons offrent un panorama varié de l'architecture civile du sud de la Corrèze.

Certains logis conservent encore en façade des vestiges médiévaux (ici une porte en arc brisé, là un couple de baies géminées...), d'autres sont plus marqués par la Reconstruction qui a eu lieu après la guerre de Cent Ans. Ces maisons de la « deuxième génération » ont un trait commun: la plupart sont dotées de spectaculaires tours hors-oeuvre ou demi-hors-oeuvre, à l'intérieur desquelles ont été aménagés des escaliers en vis. Peuplé d'officiers, de notaires, mais également de nombreux paysans, commerçants et artisans (des cordonniers, des tisserands, des tailleurs...), le chef-lieu de la vicomté était aussi un site fortifié, doté de trois enceintes construites entre les années 1100 et les Guerres de Religion. Raconter Turenne par le biais de ses maisons était finalement une occasion unique d'aborder ce lieu à travers ses habitants, en somme de revenir aux sources même de l'Histoire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.