Au nom des pères
EAN13
9782258142572
ISBN
978-2-258-14257-2
Éditeur
Les Presses de la Cité
Date de publication
Collection
Documents Domaine Étranger
Nombre de pages
224
Dimensions
22 x 14 x 1 cm
Poids
304 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Mon père est mort je n'avais pas trois ans et je n'ai pas vu grandir mes trois enfants. Cela m’autorise-t-il à parler du père ? Cela me permet sûrement de parler de l'absence de père. Les orphelins de père ne manquent pas, ceux qui réfléchissent aux conséquences du manque créé par l'absence non plus. Le sujet nourrit un nombre d’œuvres considérable. Mon propos est d'ailleurs de m'appuyer sur ce travail de témoignages et de réflexions autour d'une question de plus en plus d'actualité : et si le père disparaissait ? » Marc Mangin

Décimés par les guerres de la première moitié du xxe siècle, désacralisés par le mouvement féministe des années 60 et 70, les pères seraient devenus interchangeables, réduits à une « figure », une « fonction », quand bien même, depuis des décennies, les professionnels mettent en garde contre leur exclusion, leur disparition.
Les mutations économiques et sociales des cinquante dernières années dessinent un monde où l’homme ne sera bientôt plus qu’une marchandise comme une autre. La disparition des pères préfigure celle des mères. Nous n’avons jamais été aussi près du Meilleur des mondes que décrivait Aldous Huxley.
S'identifier pour envoyer des commentaires.