LISEZ, SORTEZ, C'EST L'AUTOMNE !

L'automne est l'occasion de faire de belles randonnées en quête de champignons, châtaignes,,... mais aussi de récolter le fruit de votre labeur du printemps et de l'été au jardin. C'est aussi le temps de l'équinoxe et ses grandes marées, de la fête celtique de Samain qui nous est revenue sous la forme d'Halloween, etc...
Chaque année j'attends avec impatience le retour de cette saison merveilleuse qui permet de flâner, se ressourcer avec des paysages aux mille couleurs avant la froidure hivernale !

Delachaux et Niestlé

29,90

Depuis les années 1950, la campagne française s'est bien modernisée : cet ouvrage fait un point sur ses évolutions, entre mises en garde et solutions pour préserver un environnement naturel et social de qualité. Car elle a connu de profonds bouleversements : mécanisation, chimie, exode rural puis agricole, urbanisation, création de zones industrielles et commerciales, routes, échangeurs.... Très vite a suivi un inévitable cortège de conséquences, pas toujours positives – uniformisation des paysages, pollutions, érosion de la biodiversité, etc. Aujourd'hui, de plus en plus, la campagne est regardée d'un œil neuf, recherchée même. Les excès qu'elle a subis sont reconnus, incitant de nouveaux habitants, agriculteurs, résidents, élus... à mieux la considérer, à valoriser ses atouts propres, entre produits agricoles, patrimoine (naturel et architectural), paysages et diversité biologique. Forts d'une vision plus large et plus douce, davantage respectueuse de l'environnement, de nombreux acteurs qui la pratiquent au quotidien cherchent à la redynamiser au plan économique tout en préservant et valorisant ses richesses intrinsèques. Les mentalités, les connaissances et les techniques évoluant, la campagne d'aujourd'hui retrouve ainsi, peu à peu, une nouvelle attractivité, en lien avec l'imaginaire de chacun et le réveil des mémoires.


12,00

Mange ta soupe ! On se souvient tous de cette injonction parentale qui nous terrorisait à table. Aujourd'hui encore, le souvenir d'une telle phrase fait frémir les enfants que nous demeurons. Pourtant, nos parents avaient mille fois raison d'insister. Autrefois punition, la soupe est devenue, au ?l des ans, récréation. Chaudes, tièdes, froides ou glacées, elles sont indispensables à notre bonne forme et je dirais même plus, les soupes sont désormais, grâce au savoir-faire des cuisiniers, l'un des symboles de l'art de vivre à la française.


Histoire des manières d'éprouver et de rêver le vent

Fayard

19,00

Chacun peut éprouver le vent, sa présence, sa force, son influence. Parfois il crie et rugit, parfois il soupire ou caresse. Certains vents glacent, d’autres étouffent. Si l’homme a depuis l’Antiquité témoigné de cette expérience, il s’est longtemps heurté au mystère de ce flux invisible, continu, imprévisible. Le vent, aux traits immuables, échapperait-il à l’histoire  ?
Il n’en est rien. Dans cet essai sensible, Alain Corbin nous guide au fil d’une quête initiée à la fin du xviiie siècle pour comprendre les mécanismes d’un élément longtemps indomptable. C’est le temps de nouvelles expériences du vent, vécues au sommet de la montagne, dans les déserts ou, pour la première fois, dans l’espace aérien. Se modifient alors les manières de l’imaginer, de le dire, de le rêver, inspirant les plus grands écrivains, à commencer par Victor Hugo.
Un champ immense se dessine aux yeux de l’historien  ; d’autant que le vent est aussi, et peut-être avant tout, symbole du temps et de l’oubli.
 
Historien spécialiste du xixe  siècle, Alain Corbin est mondialement reconnu pour son approche novatrice sur l’historicité des sens et du sensible, auxquels il a consacré de très nombreux ouvrages. Co-directeur d’une Histoire des émotions  (Seuil, 2016, 2 vol.), il a récemment publié La fraîcheur de l’herbe (Fayard, 2018  ; Pluriel, 2019) et Terra incognita. Une histoire de l’ignorance (Albin Michel, 2020).


Sous l'écorce de Quercus

Actes Sud

22,00

Que diraient les arbres si on les écoutait ?
A la suite de son premier livre Et si on écoutait la nature ? (Payot), Laurent Tillon s'attache aujourd'hui à raconter l'histoire d'un chêne pédonculé bien particulier de la forêt de Rambouillet. Alliant une sensibilité naturaliste développée depuis l'adolescence aux découvertes scientifiques les plus récentes, l'auteur est pour la première fois en mesure de réaliser la biographie de cet arbre majestueux en pleine force de l'âge. A travers la vie pleine de suspense et de rebondissements de ce chêne, c'est l'occasion de brosser, avec tendresse et humour, les portraits étonnants de toute une galerie d'êtres qui interagissent avec lui, du champignon invisible (mais néanmoins indispensable) au cerf et au loup en passant par le capricorne, le mulot et bien d'autres encore. Bien qu'en apparence parfaitement immobile, Quercus tisse des liens indéfectibles avec tous les habitants de la forêt. Prédation bien sûr, mais surtout coopération et alliances à tous les étages, du sous-sol à la canopée.
Ayant dressé ses premières feuilles quelques décennies avant la Révolution française, dans un paysage de lande arborée difficilement imaginable aujourd'hui, Quercus raconte aussi un volet de l'histoire tumultueuse des hommes à travers leurs relations complexes et ambigües aux arbres. De la forêt royale vouée au seul divertissement de la cour jusqu'au souci du végétal qui irrigue maintenant des pans entiers de la société, Laurent Tillon évoque avec empathie l'émergence et l'évolution de la sensibilité au vivant.


Et des activités paysannes et agricoles d'hier et aujourd'hui

Honoré Champion

20,90

Un " tableau " précis et émouvant de " ce qui se passe en dehors des villes ".
Offrir à partir d'une documentation scrupuleuse " une fresque explicative et illustrative du labeur paysan ", " un vaste échantillon de termes français ou des patois régionaux illustrant la vie à la campagne, hier et aujourd'hui " éclairer " notre passé pour essayer de s'adapter, de se renouveler ", parcourir " les régions de France " et " leur vocabulaire imagé ou technique, traditionnel ou novateur ", tel est bien l'objectif de ce dictionnaire. Conçu et rédigé par un professeur des universités, lexicologue et lexicographe rompu à tous les registres de langue, auteur notamment de dictionnaires d'argot faisant autorité, ce dictionnaire constitue de fait un " tableau " précis et émouvant de " ce qui se passe en dehors des villes ".