À l'orée du verger

À l'orée du verger

Tracy Chevalier

Quai Voltaire

  • par (Libraire)
    22 juin 2016

    La famille Goodenough appartient à ces pionniers américains qui tentent la grande aventure... Ils ont choisi de cultiver les pommes, les très bonnes pommes. mais comment affronter à la fois la pauvreté, la maladie, la mort... Pourtant, au milieu de toute cette vie particulièrement rude, à la limite de l'inhumain parfois, se rencontrent des êtres forts, lumineux, animés d'une vraie humanité !


  • par (Libraire)
    17 juin 2016

    Début 19ème siècle, la famille Goodenough s'installe dans l'Ohio pour y planter des pommes. L'omniprésence des marais et des moustiques l'été rappellent que la nature restera sauvage en dépit des tentatives de l'homme pour la cultiver. Robert observe son père planter des pommes avec graines importées d'Angleterre et à la suite d'un accident s'enfuit.. On va le suivre pendant une quinzaine d'années, au fil de ses voyages et différents petits boulots jusqu'à renouer avec la passion familiale pour les arbres.
    Une grande fresque familiale qui retrace l'histoire de cette famille mais aussi des pionniers chercheurs d'or, un beau récit mêlant la petite histoire dans la grande.


  • par (Libraire)
    21 mai 2016

    C'est avec bonheur que l'on se plonge dans le nouvel opus de Tracy Chevalier, révélée par La jeune fille à la perle. Très beau récit sur les pionniers du Nouveau Monde, les héros luttent contre une nature sauvage pour implanter des pommiers d'Ecosse et vivre enfin, libres en Amérique. Une écriture avec un souci du détail qui rend les personnages attachants, la force et la volonté qui les animent sont palpables à chaque instant. Magnifique.


  • 20 mai 2016

    1838, Etats-unis. La famille Goodenough s’installe dans l’Ohio après voir quitté le Connecticut. Back Swamp leur offre des terres marécageuses difficilement cultivables. Le père James a emporté avec lui des graines de pommes originaires d’Angleterre. Il décide de les planter pour obtenir ces fruits à la saveur sucrée et ensuite de les greffer sur d'autres pommiers. Sadie son épouse ne jure que par les pomme acides celles qui permettent d’obtenir de l’eau-de-vie. Depuis que la fièvre a emporté cinq sur de leurs enfants, elle boit de plus en plus. Une femme dure, sans coeur même avec ses enfants toujours en vie. Robert le cadet aide son père et comme lui a l’amour des arbres.

    Une tragédie oblige Robert à partir. Il décide de tenter sa chance vers l’Ouest et après avoir occupé différents métiers, il rencontre un botaniste anglais en Californie. Ce dernier prélève des graines de séquoias géants et des jeunes plants destinés aux jardins anglais d’hommes fortunés. Robert travaille désormais pour le botaniste. Nous sommes alors 1956 et n’ayant jamais reçu de réponse à ses lettres, il pense que toute sa famille est décédée. Mais Martha toujours vivante a traversé l’Amérique et le retrouve.

    Tant j’avais vibré d’émotions à la lecture d'Une jeune fille à la perle et de Prodigieuses créatures, tant je suis restée assez indifférente à ce roman. Après un début assez lent, mon intérêt s’est réveillé avec Robert. Mais malheureusement je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages. Les émotions ont été absentes et peu à peu, je me suis détachée de l’histoire. Un autre point : la présentation de l’éditeur laisse penser que nous allons découvrir le trajet de Martha pour rejoindre Robert. Ce qui n’est pas le cas car elle le relate à son frère de façon assez brève.
    En conclusion, je suis complètement passée à côté de ce roman incluant des faits historiques réels ( et pourtant j'aurais voulu aimer ce livre).


  • par (Libraire)
    9 mai 2016

    En 1838, dans les marécages de l’Ohio, Robert observe la passion de son père pour la plantation de pommiers. A la suite d’un drame, il fuit vers l’ouest, exerçant divers métiers, endurant l’âpre condition des pionniers. Dans ce récit qui mêle faits historiques et romanesques, l’auteur évoque l’obstination et le courage des femmes et des hommes qui, d’est en ouest, cherchant une vie meilleure, ont façonné l’histoire de ce pays.


  • par (Libraire)
    9 mai 2016

    Ohio, 1838, la famille Goodenough tente de survivre en produisant des pommes sur une terre hostile. James est passionné par ses cultures et tente de transmettre sa passion à ses enfants. Sadie, sa femme, fait tout son possible pour réduire à néant les efforts de son mari. Robert, le plus jeune des enfants fuit cet enfer familial pour la ruée vers l'or. Sur la côte ouest la passion héritée de son père renait quand il découvre des séquoias.
    Marqué par des personnages hors-normes, ce nouveau roman de Tracy Chevalier nous emporte d'aventures en aventures. Superbe !
    Valérie


  • par (Libraire)
    8 mai 2016

    En plein cœur de l'Ohio, à l'Ouest du Connecticut, la famille Goodenough est contrainte de poser ses valises, empêchée par les terres détrempées d'avancer d’avantage. James, le père de famille est un amoureux des pommes et souhaite développer un immense verger dans le Black Swamp. Sa femme, Sadie, le suit, obligée mais insoumise. Elle choisit une passion bien différente à celle de son mari afin de passer le temps, le cidre. Et rapidement les disputes éclatent, les drames s'enchaînent et l'incompréhension prospère. Dans ce climat lourd et austère , Martha, Robert et leurs frères et sœurs tentent d'évoluer, spectateurs impuissants de la pièce qui se joue devant eux.
    Quinze ans plus tard, nous retrouvons Robert parti dans l'ouest afin de fuir le Black Swamp et de vivre de sa passion. Mais rapidement, bien des mystères vont être révélés et Robert va devoir faire face à son passé.

    Avec ce nouveau roman, Tracy Chevalier nous fait une nouvelle fois voyager dans le temps et dans l'espace. Elle nous raconte dans un style quelque peu classique, les relations difficiles qu'entretiennent les familles et laisse efficacement planer le suspens concernant les véritables raisons du départ de Robert. Un roman très envoûtant.


  • par (Libraire)
    7 mai 2016

    Une famille de pionniers, partie comme tant d'autres plus à l'ouest, tente de survivre en exploitant quelques terres dans l'ohio. Une vie familiale faite de labeur et de dureté. On suivra particulièrement le destin du plus jeune enfant qui héritera de la passion de son père pour les arbres.
    Une lecture captivante, intéressante et émouvante.