La dernière fugitive

La dernière fugitive

Tracy Chevalier

Quai Voltaire

  • 7 juillet 2014

    esclavage, Etats-Unis

    Je découvre l'auteure avec ce dernier roman qui m'a plongé dans l'Amérique du 19e siècle et les traditions Quakers.

    Honor arrive dans une petite ville en plein développement, bordée de bois qui lui font peur.

    Sa passion : coudre des quilts à la mode anglaise, qui diffère de la façon de faire américaine.

    La jeune fille va devoir tout apprendre de ce nouveau pays, tâche difficile.

    Et puis, bien sûr, se glisse entre les pages une histoire d'amour avec "le méchant".

    Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé, mais je n'ai pas été transporté comme je m'y attendais. Une lecture correcte.

    L'image que je retiendrai :

    Celle des rocking chairs, typiquement américain, qu'Honor hésite à utiliser avant de s'y sentir bien et "devenir", ainsi, une vraie américaine.

    http://motamots.canalblog.com/archives/2014/06/28/29925818.html


  • par (Libraire)
    12 décembre 2013

    Une femme de tête

    J'adore ! Je suis très fan de Tracy Chevalier et j'ai lu tous ses livres. À chaque fois que sort un nouveau roman d'elle, je me demande si il ne pas pas être moins bien que ses précédents... et je ne suis jamais déçue ! Une fois encore, c'est une femme de tête que l'on suit dans cette histoire pleine de péripéties. Une femme qui, parmi les pionniers du Far West, se bat pour aller jusqu'au bout de ses convictions. Roman historique sur fond de racisme et de liberté religieuse, j'ai appris beaucoup sur les communautés quakers et l'esclavage aux Etats Unis. Je ne veux pas trop en dire mais sachez quand même que la fin est si ouverte que l'on peut imaginer que vienne un jour une suite à cette histoire. Tant mieux car j'en redemande !


  • par (Libraire)
    27 novembre 2013

    Passionnant !

    Voici un très beau portrait sensible et poignant d'une jeune Quaker dans l'Amérique des années 1850. A la fois roman historique avec le Chemin de fer clandestin et chronique sociale autour du quotidien d'une communauté, La dernière fugitive est surtout le roman d'une émancipation et d'un beau destin. Passionnant !


  • par (Libraire)
    26 novembre 2013

    Avec La Dernière Fugitive, Tracy Chevalier nous emmène sur les traces des quakers dans l'Amérique de 1850, à la suite de la jeune Honor Bright qui quitte l'Angleterre pour les États-Unis, afin de suivre sa sœur qui part y épouser un mormon. Quand cette dernière vient à mourir quelques jours à peine après son arrivée, Honor se retrouve seule. Elle rencontre alors la modiste Belle Mills, le chasseur d'esclave Donnovan, et toute une communauté d'Amis quakers. Elle devra s'adapter à ce nouveau pays parfois hostile, mais surtout, elle aura le devoir de prendre position dans la lutte contre l'esclavage. Ainsi, bien au delà d'un roman sur la découverte d'un nouveau monde et d'un récit sur la vie des quakers, ce roman évoque une notion moins connue : Le Chemin de fer clandestin ! La route, le réseau qu'empruntaient à cette époque les esclaves en fuite pour atteindre le Canada.
    Encore un magnifique roman pour Tracy Chevalier !


  • par (Libraire)
    19 novembre 2013

    Superbe

    Suivez le parcours de la douce Honor dans l'Amérique des années 1850 et son combat contre l'esclavage. Délicat, poétique, bien écrit, La dernière fugitive est un très beau roman à l'héroïne plus qu'attachante.


  • par (Libraire)
    12 novembre 2013

    Un très beau portrait de femme quaker dans l'Amérique profonde des années 1850, la confrontation de deux cultures, de deux puritanismes, un épisode méconnu de l'histoire des USA quand les abolitionnistes aidaient les esclaves à se réfugier vers le Nord.
    Superbe !
    Christine