Le Collectionneur d'armes

Pieter Aspe

Le Livre de poche

  • 25 septembre 2012

    Quand la superbe Judith Claes rentre de sa journée de shopping, elle trouve la bibliothèque en désordre et son mari mort au sol. Mais Patrick Claes, riche trader en passe de devenir banquier, n'est que blessé. Seule la disparition de sa superbe collection d'armes anciennes est à déplorer. L'homme eet bien assuré, il sera très vite dédommagé et la police n'a pas à se mêler de cette affaire. Trop tard! Le commissaire Pieter Van In et le brigadier Guido Versavel arrivent bientôt dans la somptueuse villa du trader et flairent l'embrouille. Et Van In sait qu'il va pouvoir enquêter en toute quiétude puisqu'il a le nouveau juge d'instruction dans la poche. Normal! Il s'agit d'Hannelore qui a été promue et a repris le travail après la naissance mouvementée de leurs jumeaux.

    C'est bien sûr sans compter sur l'esprit de compétition de la jeune femme, bien décidée à prouver qu'elle peut obtenir des résultats toute seule.

    La naissance des jumeaux n'a pas assagi le commissaire Van In, toujours épris de Duvel, de cigarettes et de belles femmes. Elle n'a pas non plus adouci le caractère de la belle Hannelore, toujours intrépide et jalouse comme une tigresse. C'est donc sans trop se soucier de leur progéniture que ces deux-là vont courir après des financiers, des politiciens et même des tueurs à gages et des mafieux russes, mettant à l'occasion leurs vies en danger et à d'autres n'hésitant pas à payer de leurs corps dans un club échangiste.
    Une enquête originale, un rythme effréné et toujours beaucoup d'humour, cette cinquième enquête du commissaire brugeois est un bon crû à lire sans modération.


  • 17 janvier 2012

    Déception...

    Je ne lis pas énormément de roman policier mais quand c'est le cas, j'aime qu'il me tienne en haleine, qu'il me donne envie de continuer ma lecture... Rien de tout cela avec Le collectionneur d'armes de Pieter Aspe.

    L'intrigue se déroule à Bruges. Je m'attendais donc à suivre une enquête intimiste, un peu à la Agathe Christie, bien loin des gros thrillers américains. Ce fut le cas mais mon enthousiasme a vite été stoppé par Van In, le personnage principal, l'enquêteur.

    Il m'a insupportée du début à la fin de l'enquête : alcoolique, macho, de mauvaise foi, désagréable... Bref, le genre d'homme qui n'a rien pour lui!

    Ensuite, l'intrigue n'a rien de très haletant et on s'y emmêle vite les pinceaux, entre collectionneurs d'armes, mafia russe et traders, milieu libertin. Il faut dire que ce ne sont pas vraiment des sujets qui me passionnent!

    Et alors le comble du comble, ce sont les scènes de ménages et les pics que se lancent Van In et Hannelore, sa femme, également juge d'instruction en charge de l'affaire, tout le long du roman!!!

    Je suis totalement passée à côté de ce roman, pour ma plus grande déception.